Rechercher

Lorsqu’on veut devenir plus autonome, le poulailler et une très bonne idée. En effet, c’est une très bonne manière d’avoir un apport de protéine gratuit (enfin presque) dans notre alimentation mais également une possibilité de se débarrasser de ses déchets alimentaires appelés aussi biodéchets.

Dans cet article nous vous apportons toute notre expérience et nos connaissances pour vous permettre de démarrer votre élevage de poules pondeuses avec facilité et efficacité. Cela fait maintenant plus de 10 ans que nous élevons quelques poules pondeuses dans notre jardin afin de nous apporter de bons oeufs frais et de réduire nos déchets.

élevage de poules pondeuses

Pourquoi démarrer un élevage de poules pondeuses est une bonne idée ?

Eliminer les déchets de cuisine

La poule est un animal omnivore. Cela veut dire qu’elle mange de tout, et particulièrement tous nos déchets de cuisine. Ainsi, avoir des poules est une très bonne idée pour réduire nos déchets et les transformer en aliment : les oeufs. D’un point de vue éthique, nous évitons de leur donner à manger du poulet ! Par contre la poule mange tous les restes de viande.

N’hésitez pas à récupérer aussi les déchets de vos proches !

Autonomie alimentaire : bonne source de protéines

Les œufs sont une excellente source de protéines animales. Ils vous permettront au quotidien de pouvoir réaliser de bons petits déjeuners, des gâteaux, des omelettes et des plats savoureux. De plus, si vous donnez une alimentation de qualité, voire bio, à vos poules et que vous leur permettez de s’épanouir en plein air, vous aurez des œufs de grande qualité.

A savoir : un oeuf moyen pèse environ 60g. Il contient 7 g de protéines riches en acide aminés essentiels. Cela en fait une protéine de référence ! Deux oeufs apportent plus de protéines que 100g de poisson ou de viande ! L’oeuf est également riche en vitamines (A, D, E), en acides gras insaturés (7g essentiellement dans le jaune) et en oligoéléments (fer et zinc).

En conclusion: démarrer un élevage de poules pondeuses est une excellente idée que vous pouvez mettre en place rapidement si vous avez un petit bout de jardin.

Où acheter des poules pondeuses

Prix d’une poule

Le prix d’une poule va dépendre du type de poule : poule pondeuse, poule d’ornement, poule de chair, …

Si vous souhaitez gagner en autonomie nous vous recommandons de prendre des poules pondeuses qui vous feront jusqu’à 300 oeufs par an ! Cela peut être moitié moins voir seulement le quart pour d’autres variétés.

La poule rousse est la plus classique et elle est une bonne pondeuse et surtout robuste au climat et aux maladies.

Pour une poule pondeuse, jeune et en âge de pondre, comptez entre 15 et 25€ selon où vous les achetez.

prix d'une poule pondeuse

Quelques idées pour trouver des poules pondeuses

Il existe différents endroits pour trouver des poules pondeuses.

Pour commencer, regardez autour de vous s’il n’existe pas un élevage de poules pondeuses ou une ferme qui vends ses oeufs. Contactez-les pour voir s’ils vendent de jeunes poules pondeuses.

Vous pouvez également aller dans des magasins de jardinages qui maintenant vendent assez facilement des poules. Cependant attention à la provenance des poules et à leurs conditions d’élevage!

Certains revendeurs vous proposeront des poules réformées, moins chères (entre 3 et 6 euros) qui proviennent d’élevages intensifs et qui ne pondent plus assez pour que cela soit rentable pour l’entreprise qui les exploite. Elles pondront donc moins mais ont encore de beaux jours devant elles …

Gardez également à l’esprit que la poule aime la compagnie et qu’avoir une copine sera un plus pour elle. Donc prévoyez d’en acheter au minimum deux.

Quelle est la durée de vie d’une poule ?

Une poule peut vivre entre 5 et 10 ans selon ses conditions de vies.

Son pic de ponte est entre 12 et 24 mois. Ensuite, plus elle vieillit, moins elle pond. Elle réduit la quantité d’oeufs à partir de 3 ans, jusqu’à cesser de pondre définitivement entre 5 et 8 ans.

Pensez donc à prendre des poules de manière échelonnée. Il est préférable de commencer par deux poules et d’en ajouter une tous les ans plutôt que d’en mettre 8 d’un coup. Sauf si vous avez de la place. Mais si vous n’échelonnez pas vous finirez par nourrir des poules sans avoir d’œufs ! D’un point de vue autonomie et économie, ce n’est pas rentable … Mais si vous souhaitez juste réduire vos déchets, c’est parfait !

La cabane à poules ou le poulailler

Quel poulailler choisir ?

Le poulailler est un élément important. Il permet à vos poules de dormir en toute sécurité à l’abri des éléments. Il est essentiel de choisir un poulailler bien dimensionné pour le nombre de poules que vous avez. Ce qui est bien, c’est qu’une poule demande peu d’espace pour dormir.

Vous trouverez des poulaillers tout-faits et jolis que vous pourrez monter rapidement.

Avantages : ils se montent rapidement, sont étudiés pour que vos poules soient bien, et s’intègreront joliment dans votre jardin.

Inconvénients : cela représente un investissement à l’achat car il faut compter entre 130 et 500€ selon le modèle.

Il existe de nombreux modèles de poulaillers. Voici 3 modèles qui permettent de démarrer rapidement.

Poulailler pas cher : construire son poulailler

Si vous cherchez un poulailler pas cher, le mieux c’est de le construire. Finalement ce n’est pas si compliqué.

Vous pouvez le prévoir en dur ou en bois. Vous pouvez même utiliser de vieilles palettes.

Quelques conseils pour construire votre poulailler : 

  1. Pensez à bien dimensionner votre poulailler en fonction du nombre de poules que vous souhaitez y mettre.
  2. Prévoyez un accès simple pour nettoyer. Par exemple la face avant pourrait se soulever grâce à des charnières.
  3. Utilisez quelque de chose de lessivable facilement pour le sol afin de pouvoir nettoyer en profondeur et que le fond ne pourrisse pas.
  4. Le toit doit être bien étanche afin qu’il n’y ait pas de fuite d’eau à l’intérieur.
  5. Votre poulailler doit pouvoir se fermer pour protéger vos poules du froid et des nuisibles.
  6. Les poules aiment dormir sur un perchoir. Mettez une ou deux barres transversales dans le sens de la longueur à 10cm du sol pour que les poules puissent s’y installer pendant la nuit.

Pensez à mettre de la paille ou du foin propre et le changer régulièrement pour que vos poules soient au sec et au propre.

poulailler pour un élevage de poules pondeuses à la maison

Protéger les poules des nuisibles

Les « nuisibles » comme les renards ou les fouines sont un vrai danger pour les poules. De nombreuses personnes pourront en témoigner.

Je ne compte pas le nombre de personnes qui m’ont raconté avoir découvert leurs petites poulettes égorgées le matin au réveil.

Les animaux sauvages ne sont pas directement coupables ! Eux aussi veulent se nourrir … Cependant, le sachant vous devez absolument sécuriser votre poulailler.

Nous habitons à la lisière de la forêt et à côté de champs … Les renards sont nombreux et il peut même nous arriver de les voir de temps en temps. Cependant nous n’avons eu aucune attaque car nous avons sécurisé la zone. Comment ? Et bien nous avons installé un enclos fermé autour de notre poulailler. Les enclos, comme ceux que vous pouvez voir ci-dessous apportent une sécurité optimale. En effet le renard saute haut et un simple grillage ne lui résiste pas.

Le renard creuse aussi … C’est pourquoi nous avons enterré 1 mètre de grillage sur tout le tour de l’enclos afin d’éviter qu’il ne puisse passer par dessous. Cela peut semble beaucoup mais c’est le moyen le plus sûr de se prémunir des attaques.

Il existe de nombreux modèles d’enclos pour poulailler. Personnellement, nous avons le modèle arrondi de 15m2.

elevage de poule,poules pondeuse,elevage poule pondeuse,prix poules pondeuses,durée de vie poule,elevage de poules pondeuses,poulaillers pas chers,élevage de poule,élevage de poules pondeuses

Une porte automatique pour mieux sécuriser ?

Si vous ne pouvez ou ne voulez pas mettre d’enclos il faudra vous assurer que votre poulailler est bien fermé chaque soir ! Il suffit d’un oubli pour que vos poules se fassent manger.

Il existe une solution pour cela : il s’agit des portes automatiques. Sur batterie, sur secteur ou avec un petit panneau photovoltaïque, ces portes s’ouvrent et se ferment automatiquement. Il suffit de les programmer. Certaines fonctionnent même avec un capteur de luminosité. Pas d’inquiétude que vos poules restent à l’extérieur ! Il n’y a rien de plus ponctuel qu’une poule ! A peine la nuit commence à tomber qu’elles se réfugient dans leur poulailler.  Ce n’est pas pour rien qu’on dit : se coucher à l’heure des poules 🙂

Voici quelques modèles intéressants de portes automatiques pour votre poulailler.

Quel matériel pour son élevage de poules pondeuses ?

Elever des poules en plein air et avoir de bons oeufs frais nécessite un peu de matériel pour se simplifier la vie et optimiser celle de votre élevage de poules pondeuses.

Voici une petite liste de l’essentiel.

Mangeoire

La mangeoire est un élément important. Elle doit permettre à vos poules de manger dans un endroit propre. Il existe différents modèles mais je vous recommande les modèles anti-nuisibles.

Quand nous nous sommes lancés avec nos quatre premières poulettes, nous avions mis une simple trémie. Et nous étions étonnés de voir la quantité de grain qui disparaissait chaque jour ! Nous avons fini par comprendre que nous nourrissions toute la faune du jardin : mulot, souris, rats, oiseaux, …

Nous avons fini par acheter une mangeoire spéciale qui ne s’ouvre que lorsqu’un poids suffisant, celui d’une poule, se pose sur la pédale. Ainsi le grain est à l’abri de l’humidité et des profiteurs !

Vous trouverez ci-dessous le type de mangeoires que nous recommandons !

Abreuvoir pour les poules

Le choix de l’abreuvoir est important aussi car la poule a besoin d’eau propre et claire à volonté. Les systèmes d’abreuvoir sur pieds sont particulièrement indiqués car ils sont surélevés, évitent à la poule de salir l’eau et que les saletés n’y entrent. Si vous avez des poussins, une trémie simple à poser au sol sera plus indiquée.

Voici les modèles d'abreuvoirs que nous avons sélectionnés pour vous.

Abreuvoir pour volailles à la maison

Pondoir pour poules pondeuses

La poule choisit pour pondre, un endroit tranquille et propre. Se dire qu’elle va pondre dans le poulailler est une possibilité. A l’usage ce n’est pas l’idéal. Car selon la configuration de votre poulailler il est parfois difficile de récupérer les oeufs et les oeufs peuvent être sales si elles font leur besoins dessus ou à proximité, le temps que vous les ramassiez.

Le pondoir placé à l’extérieur du poulailler est idéal car il se nettoie très facilement et la plupart sont inclinés pour que les oeufs roulent dans un bac de récupération afin de rester propres. Cela s’avère très pratique pour avoir des oeufs propres et faciles à ramasser.

Voici des modèles de pondoirs efficaces que nous vous recommandons.

Pour la litière

La poule appréciera une litière propre et sèche. La paille est l’idéal. Le foin peut également être utilisé.

Contactez les fermes autour de vous et achetez-leur quelques petits ballots de paille que vous laisserez au sec.

Pensez à changer régulièrement la paille du poulailler pour qu’il reste propre. Plus vous aurez de poules, plus il faudra changer souvent la litière.

Vous pourrez récupérer cette paille pour le potager. Attention, pas trop d’un coup, car les déjections de poules acidifieront le sol.

Entretien du poulailler

L’entretien du poulailler est primordial pour garder des poules en bonne santé. Et si vous vous occupez bien de leur santé, elles vous remercieront en faisant de bons oeufs.

Hygiène

Régulièrement vous devrez nettoyer et désinfecter votre poulailler avec des produits qui élimineront les parasites et les bactéries.

Eliminer les poux rouges

Les poux rouges aiment se multiplier dans les poulaillers. C’est une vraie menace pour vos poules qui vont s’affaiblir de plus en plus si vous ne faites rien.

Une solution naturelle consiste à mettre de la la terre de diatomée sur la paille nouvellement changée, juste après le nettoyage du poulailler. Cela permettra de tuer les parasites.

Vous pouvez également en mettre sous les plumes de vos poules afin de les aider à se débarrasser de leurs parasites comme les poux rouges.

Quelle alimentation pour les poules pendeuses ?

Les déchets de cuisine

Les poules mangent presque tout ! Elles finiront vos assiettes et se régaleront de vos déchets tels que les épluchures.

Par contre il y a certains aliments qui peuvent être dangereux pour elles. En petite quantité ça peut aller, et la plupart du temps, d’instinct elles ne les mangent pas mais il est tout de même important de faire attention.

On évitera donc l’aubergine et la pomme de terre crue (y compris les épluchures), le chocolat ou les sucreries, les plats très salés, les oignons, les peaux d’agrumes ou de bananes et de kiwis, les haricots secs crus, le café ou le thé, les aliments pourris, ainsi que la viande crue pour des questions d’hygiène et du poulet pour une question d’éthique !

Elles adoreront les épluchures de fruits et légumes, les restes de salade, le pain mouillé, la charcuterie avec modération, les coquilles d’huitre broyées, les croûtes de fromage, les restes de plats maison …

N’hésitez pas à leur préparer une pâtée pour poules en mélangeant vos restes avec du pain sec préalablement mouillé.

Pensez aussi à récupérer le pain et les déchets de cuisine de vos proches, c’est une source d’alimentation gratuite pour vos poules !

Les céréales ou granulés pour poules pondeuses

Il existe des mélanges de grains pour poules pondeuses ainsi que des granulés qui contiennent tous les éléments nutritionnels pour favoriser la ponte.

Economiquement, l’idéal est de trouver un producteur ou une coopérative près de chez vous pour acheter de gros sacs de 25kg. Cela est plus rentable.

Attention à la qualité de l’alimentation : Evitez les OGM et favorisez une alimentation bio.

Côté quantité, comptez entre 100 et 200g de grain par poule, donné en deux fois dans la journée. De notre côté nous leur laissons à disposition la journée.

Cette quantité est à réduire en fonction de ce que vous donnez comme alimentation à côté.

alimentation poules pondeuses

Les vers de farine, vers de terre ou larves de mouches

Si vous avez déjà vu une poule gratter dans la terre, vous aurez vite compris qu’elle adore les vers !!!

C’est un met de choix bourré de bonnes protéines et elles en raffolent !

Vous pourrez trouver des vers séchés comme des vers de farine ou des larves de mouches soldat noir. Vous pouvez également leurs donner les vers de terre, escargots ou limaces que vous trouverez …

Il est également possible de faire un élevage de vers de terre ou de vers de farine. Nous sommes en train d’explorer ces pistes et cela fera l’objet d’un autre article !

Prendre soin de la santé de ses volailles

Vos volailles sont des animaux sensibles et peuvent souffrir de parasites et de maladies.

Pour éviter les maladies comme la grippe aviaire, l’idéal est d’éviter le contact avec les oiseaux sauvages, notamment en mettant mangeoires et abreuvoirs à l’abri.

Pour ce qui est de parasites internes, pensez à vermifuger vos poules. Il existe des vermifuges en gouttes ou en granulés. Un peu de terre de diatomée dans la mangeoire peut également faire l’affaire.

Vous pouvez aussi utiliser du vinaigre de cidre qui est très bon pour la santé des poules. 1 cuillère à soupe pour 2.5 litres d’eau dans leur abreuvoir.

La vie avec les poules

La poule est un animal qui peut s’apprivoiser assez facilement. Elle pourra vivre à vos côtés dans le jardin. Nos premières poules nous suivaient même dans la maison et nous étions obligés à chaque fois de les faire sortir car la poule fait ses besoins là où elle est donc attention si vous partagez la même terrasse !

Introduire une nouvelle poule dans le poulailler

Pour faciliter l’introduction d’une nouvelle poule il est recommandé de la mettre dans un enclos seule dans le poulailler le temps que les autres se familiarisent avec sa présence. Vous pourrez ensuite enlever l’enclos.

la poule au potager

Les poules au potager

Laisser sortir ses poules dans le jardin et notamment dans le potager est une bonne idée pour leur santé ! Elles prendront l’air.

Cependant elles gratteront partout et mangeront tout ce qu’elles aiment … Selon la période, votre potager risque d’en prendre un coup !

Je me rappelle encore ma stupéfaction quand j’ai vu, la première fois, mes fraisiers voler sous les coups de griffes des poules qui cherchaient des vers …

La solution idéale pour cela est d’acheter un filet à poules et de les parquer dans une zone précise. Cela vous permettra de faire cohabiter poules et potager !

Vous souhaitez en apprendre plus sur la vie d’une poule au potager et savoir comment faire cohabiter les deux ? Voici une formation faite pour vous !

Rentabilité d’un élevage de poules

Parlons franchement: la rentabilité n’est pas ce que l’on cherche au départ. Un élevage de poules permet surtout d’accroitre son autonomie et d’être plus résilient en cas de pénurie alimentaire.

Cela sera rentable dans la durée et en fonction de votre investissement initial (poulailler, mangeoire, abreuvoir, …).

De même, plus vous leur donnerez une alimentation composée de restes de cuisine, d’épluchures et de pain, plus vous pourrez réduire la quantité de céréales.

De notre côté, nous avons 6 poules qui pondent chacune en moyenne 250 jours dans l’année. cela représente donc 250 boites de 6 oeufs par an. On comptera 2€ en moyenne pour une boite d’oeuf ce qui fait une économie de 500€ par an. Nous achetons environ 25kg de grain par mois, ce qui représente 20€ par mois, soit 240€ par an en nourriture. Ajoutez à cela les produits nettoyant, la terre de diatomée, la paille, vermifuge et on est à 350€ de dépenses par an. On peut donc dire que chaque année on économise 150€. Mais les poules pondent plus les premières années et moins sur leur fin de vie …

En conclusion sur le long terme on fait quelques économies mais surtout, on gagne en autonomie et on maitrise ce qu’on mange !

A vous de juger et de jouer !